1 Comment

Manifesto

 Knock knock – Who’s there?

Manifesto – premières mesures

The Nitchevo Factory
qui a démarré ses (discrets mais coupables) agissements depuis déjà presque un an, a de la cellule dissidente tous les traits premiers.
Le secret.
Le code.
Le ‘club fermé’.
Le comportement imprévisible.
La férocité.

Son but premier et final est : de donner aux artistes, par le biais de la mise en commun des talents d’autres artistes , les moyens de concrétiser leur vision sans aucune contrainte d’ordre :
– commercial
– “genres” et “sous-genres”
– rayons et niches
– charte de comportement.
– lois du marché.
– … technique, autant que possible.

Sans restriction de forme/médias, langue, frontières.

Nitchevo n’est ni une maison d’édition, ni un label musical, ni un organe de presse, ni une agence représentative en soi.
Ou tout ceci, tour à tour, en adaptabilité et polyvalence, selon les moyens et médias réclamés par le projet en cours dans le labo.

Le but de Nitchevo n’est pas de dégager du profit.
Sa méthode n’est pas de composer.
Ses rites ne sont pas sociaux.

Nous entrons dans ce festival, par nature et par choix, nativement “hors compétition”.

Nous ne comprenons pas la mécanique de l’envie et de l’émulation.
Nous ne pratiquons ni la langue de bois, ni la langue de pute.
Nous n’adhérons pas aux lois des loups.
Notre seule religion est la création, et notre seul moteur la curiosité.

Par conséquent, Nitchevo ne représente / soutient / produit / que les artistes et les oeuvres ne relevant d’aucune compromission, d’aucun diktat, d’aucune école.
Nous n’accompagnons que ceux en qui nous croyons.

Notre seul intérêt est celui de l’artiste. Nous confessons une indifférence totale pour les éléments de la “chaîne de production”, du marché, des audits et des modes.

Dans le champ clos de plus en plus prostitué du milieu de l’art, nous ne prenons fait et cause que pour les créateurs.

L’équipe qui gère concrètement “l’affaire Nitch” au jour le jour, totalise peu ou prou quelques 40 années d’expérience professionnelle directe dans les “milieux de l’art” = presse, édition, le commerce et ses ‘écoles’. Elle sait, de ce field, ce qu’il y a à prendre, et surtout ce qu’il a à laisser. Pour dévier d’un système correctement, il faut préalablement le connaître… intimement.
La rupture est volontaire. La démarche assumée.

Cette rupture avec les vibrations usuelles de ce milieu nous passe aussi par un nécessaire – et délicieux – acte d’effacement des ‘renforts’ derrière l’oeuvre et l’artiste qui présente le projet en cours. Les artisans avanceront masqués.
Nitch est un labo expérimental et un show-room. pas un show d’ego.

Nous pouvons donc, de même, être amenés à parler de/soutenir des oeuvres et des artistes que nous ne représentons ni ne produisons. Et à servir d’interface vers des collaborations, hors du cadre du “labo” vers les artistes qui “font partie de la famille”.

Mais :
Nous ne proposons pas stricto sensu de “services”.
Nous n’avons pas de charte établie à laquelle souscrire.
Nous n’avons pas de “tarifs”.

Notre étiquette n’est pas à vendre.

 

GENESE — Nitche…WHAT ?

Nitch est l’extension décidée, en 2006, d’un projet initié par PFR & Léa Silhol dès 2001, autour de leur désir de réaliser, ensemble, des oeuvres croisées texte/images, de caractère exceptionnel, ne pouvant en aucun cas prendre place dans les circuits traditionnels de production et distribution.
Ces projets prendront logiquement place dans le cadre de Nitchevo, dans la cellule Atelier S_ R_.
En 2006, d’autres voix, projets, compétences, visions sont venus étendre, enrichir et ‘mettre à jour’ cette idée initiale, dictant naturellement le besoin d’une nouvelle forme.

N. n’appartient pas à PFR & LS. N. est une république impliquant à ce jour, à titre égal, plus d’une demi-douzaine d’artistes de médias divers.

WHY ?

L’art n’est la concubine du commerce que par union “arrangée”, contre nature.
Leurs objectifs sont diamétralement opposés.
Bien que le passage par la reproduction industrielle soit utile pour l’accession de tous aux oeuvres, le commerce et ses lois ont pris la haute main sur la fonction première de l’oeuvre. Et dictent, de plus en plus, sa forme finale.
Les droits des artistes sur leur travail, après et pendant la création, sont de plus en plus menacés.
La crise commerciale touchant les produits culturels pénalise les expérimentations artistiques, et la forme sincère des oeuvres, par des pressions de plus en plus lourdes des producteurs. Pressions ‘justifiées et infligées’ par la loi du “beaucoup d’appelés, peu d’élus”.
Afin que l’art puisse conserver des espaces où ses droits natifs s’exercent, sa liberté nécessaire ne trouve pas de frein, et les plus exceptionnelles et irréalistes de ses visions puissent prendre corps, les temps demandent des solutions hors normes, exceptionnelles, nouvelles.
D’où Nitchevo.

WHEN ?

Nitchevo a produit le design de l’album d’interviews de Léa Silhol, “Alchemical Hooligan”, exploration thématique, en 20 heures d’interview libre, dans l’atelier de son roman “Nigredo”.
Real : automne 2006-printemps 2007.
Sortie : avril 2007, sous label Nitchevo Prod.

Le Studio Nitchevo a réalisé la maquette et l’accompagnement visuel/sonore du concept-livre “Errortype_I / Fovea” impliquant Léa Silhol, PFR, Mad Youri et Estelle Valls de Gomis ; ainsi que le groupe Done by Mirrors. Sortie des premières réalisations : février 2008.
Il en sera de même pour le volume II “Stereocilia” et les métastases non littéraires de ce virus.
Il est également l’agence de comm’ pour cette oeuvre composite.

WHERE ?

Où suivre les crimes en cours de l’Atelier ?
Ici.
Mais, très bientôt, principalement, sur le website de l’agence, que certains ont peut-être déjà repéré au fil de leurs rebonds web, et qui est en ligne, mais voilé, depuis 2 ans et plus :

www.nitchevo.net

Dorian Machecourt est au travail depuis déjà plusieurs mois sur un étui assorti à la carabine Nitch.

WHO ?

Les featured artists, et les associated (artistes affiliés/représentés au long terme et artistes associés ponctuellement à des projets) sont mentionnés sur notre profil.
En évolution…

Actuellement, Nitch rassemble des ‘talents’ touchant aux domaines de : littérature – musique – photographie – design /webdesign / maquette – vitrail – peinture – illustration – infographie – traduction – édition – stylisme/fashion – métiers d’art du métal.

Nous ne nous fermons à aucune forme d’expression créative, qu’elle relève des arts, de l’artisanat, ou de tout autre chose.

WITH ?

Nous travaillons en partenariat avec des éditeurs et producteurs, dans le cadre de collaborations ponctuelles, parallèles, ou conjointes.

Uniquement des structures dont nous apprécions les méthodes et démarches artistiques, mais aussi ‘humaines’, en regard de leur respect des droits et besoins des artistes.

L’Atelier Ars Neo (actuellement offline – 2013 note)
Testés et désapprouvés:
Le Calepin Jaune Editions
Les Moutons Electriques, éditeurHOW ?

La vocation d’une structure telle que Nitchevo n’est pas de produire des objets d’art s’inscrivant naturellement dans les cadres habituels de la production.
Nitchevo Prod & Le Studio se consacrent principalement à la mise au monde de projets volontairement insolites, exceptionnels, hors-cadre et le plus souvent éphémères.
Collectors, dérivés, déviances, extensions.

Nous serons souvent amenés, comme cela a déjà été le cas, à concevoir ou réaliser ces items pour d’autres structures, en association avec les artistes que nous représentons.

Mais aussi, dans le cadre de projets réclamant un traitement isolé, indépendant, et/ou particulièrement hors norme, la Prod réalisera et diffusera ces items en totale autarcie.

La vocation de l’Agency, elle, est de défendre, conseiller, représenter les droits de ses artistes, en France comme à l’étranger. Ou de l’étranger… vers la France.

NITCH! what else ?

Le nom de l’Atelier ?
Choisi en septembre 06 par LS, approuvé par MY.

Nitchevo.
Terme russe, signifiant littéralement :
rien, néant.
Mais aussi, selon tout une grille de nuances et situations : Qu’importe ; bah ; sans importance ; tant pis – mais aussi : rien à signaler ; ok. Voire, par euphémisme, à marquer l’appréciation (notamment pour qualifier une oeuvre d’art).
Résignation, défi et humour face aux malheurs, épreuves, et batailles perdus d’avance. Un perceptible humour, voire un secret plaisir cynique, face aux aléas de la vie.

La nuance se révèle dans l’intonation, l’inflexion, ces tricks dont la langue russe a le génie particulier.

Nitchevo, donc. Forcément.
What else?

WHAT *HERE*?

News, blogs des FA, network, réactions, partage, militantisme.
More to come.

 

WHY… now ?

Nitchevo est présent sur Myspace depuis un an et +
Nous savons que certains lecteurs militants nous avaient débusqués.
Nous nous excusons de n’avoir pas répondu à leurs invitations. Cet espace s’est voulu tout d’abord un laboratoire privé pour les participants (les preuves ont été nettoyées…), mais les voltes du “jeu des jeux” de certains de nos vibrions + Dieu + C.G. Jung… nous obligent, quoique avec élégance, à ouvrir cet espace avant l’heure prévue.

Maybe for the best.

Et puis – parce que – de – terribles – crimes – se – préparent…
Right now.

Bienvenue dans le laboratoire.
Attention : chiens méchants…

The Nitch! Squad.

Publié quelque part vers 2007 / 2008, sur Myspace

One comment on “Manifesto

  1. Puisque MS dans sa dernière downgrade semble faire dans le sabrage de blog…
    Temps de réapposer ici la griffe jadis laissée là-bas – semper fi.

    With a deep bow, and a big bang.
    (Et il n’y a pas de mots pour dire l’oxygène symbolisé / synthétisé par Nitch & ce manifesto, en cette anti-R période. Fuel for the burning soul…)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

N Factory

Иitchev∅

TIRÉSIAS ADNUNTIATIO

by DORIAN MACHECOURT

La Grande Tambouille de Maëster

L'actualité est indigeste... Je l'accommode à ma sauce...

Winterdaze

A BLOG OF LEA SILHOL'S VERTIGEN

Nitchevo Studio

News from the Studio

Nitchevo Squad News

NITCHEVØ FACTØRY's Lounge Bar

Nitchevo International

ACTIONS FOR ART - FOREIGN OFFICE

Psychopompe

...On the prowl through the worlds...

Les histoires de Lullaby

Lire ou écrire, il n'y a pas à choisir !

- S.I.Lex -

Carnet de veille et de réflexion d'un juriste et bibliothécaire

Le Droit du Serf

Collectif de réflexion et d'action créé en octobre 2000 pour faire respecter le droit des auteurs à jouir décemment de leurs œuvres

Psycheinhell

Outsider in residence

Abscissio infiniti

"Cutting off an infinite part "- METHODS OF EXCLUSION

%d bloggers like this: